Breaking Bad : Fins Alternatives

SPOILERS ALERT

Pour finir leur série, et arriver à cette conclusion que l’on connaît maintenant, Vince Gilligan et ses scénaristes sont forcément passé par plusieurs idées de fin. Le créateur de la série s’est confié à Entertainment Weekly dernièrement et a révélé plusieurs autres fins envisagées pour clôturer Breaking Bad :

Nous ne ressentions pas une absolue nécessité de faire mourir Walt à la fin. On sentait dans nos tripes que c’était ce qu’il fallait faire. Au fur et à mesure que les scénaristes et moi-même travaillons sur différentes possibilités, ça nous a semblé le plus juste, mais je ne pense pas que c’était une nécessité pour nous. Il y avait une version où Walt est l’unique survivant, et toute sa famille est détruite. Ça aurait été une fin très puissante mais une fin trop brutale pour les spectateurs. On a parlé aussi d’une version où Jesse tue Walt. On a parlé d’une version où Walt s’en sort plus ou moins.

Et il continue :

Quand on a senti qu’on l’avait, on l’a écrite, et je suppose que nos tripes nous ont fait sentir que ce serait satisfaisant pour Walt d’avoir au moins commencé à se racheter pour sa vie et pour toute la tristesse vécue par sa famille et ses amis. Walt ne se rachètera jamais. Il est allé trop loin sur la route de la damnation. Je pense que, plus important pour lui encore, est le fait qu’il a accomplit ce qu’il voulait accomplir dans le premier épisode : laisser à sa famille un paquet d’argent.

Il revient aussi sur la fin « ouverte » de Jesse :

Nous avons toujours senti que le public voulait que Jesse s’en sorte. Et il appartient au spectateur de décider ce qu’il advient de lui ensuite. Certains vont penser : « Ok, il a sûrement fait 2 km avant de se faire choper par les flics. » Mais je préfère croire qu’il s’en sort, et il a un long chemin avant de se remettre de tout ça, dans le sens ou être prisonnier dans une cage pendant 6 mois et être battu sur chaque cm2 de son corps et regarder Andréa se faire abattre. Toutes ces choses terribles dont il a été témoin vont lui laisser des cicatrices permanentes, mais le romantique en moi veut croire qu’il s’en sort et s’enfuit en Alaska, et a une vie paisible avec la nature.

On peut donc voir que, avant d’arriver sur cette fin maintenant évidente pour tout le monde, les scénaristes ont quand même tâtonné. Personnellement, je suis totalement satisfait de la fin actuelle. On peut trouver qu’il manque d’une prise de risque, mais il n’est déjà pas évident de terminer correctement une série. Et cet épisode de conclusion, qui revêt la forme d’un épisode d’adieux, dans le parcours de Walt qui visite chaque personnage important du show et lui apporte sa fin, symbolique ou réelle, reste la plus belle fin que l’on pouvait espérer pour cette excellente série qui manquera.

20131002-234151.jpg

Publicités