Trailer : Monuments Men, de George Clooney

20131011-111943.jpg

Deux ans après la sortie de son dernier film, Les Marches du Pouvoir, George Clooney revient derrière la caméra avec un drame historique, Monuments Men.
Le film s’inspire du livre de Robert M Edsel, Monuments Men et raconte l’histoire d’un groupe d’hommes assemblé par le général Eisenhower chargé de suivre les Alliés pour récupérer les œuvres d’art volés par les nazis.
Le film possède un casting assez impressionnant : outre George Clooney lui même, on retrouve Matt Damon, John Goodman, Bill Murray, Cate Blanchett et Jean Dujardin, qui a rencontré Clooney lors de la cérémonie des oscars qui l’a consacré meilleur acteur pour le film The Artist. Clooney derrière la caméra, un très bon casting et un épisode passionnant de la 2nde Guerre Mondial… Moi j’ai hâte !

Christian Bale : Out of the Furnace

Depuis la sortie de The Dark Knight Rises et, donc, la conclusion de la trilogie de Nolan consacrée au Dark Knight, on ne peut pas dire que Christian Bale ait pris le temps de se reposer, vu le nombre de projets sur lesquels il est annoncé. Citons entre autres un film de Terrence Malick, Knights of Cup, dans lequel il partagerait l’affiche avec Nathalie Portman, mais dont on ne connait ni la date de sortie ni le sujet, comme souvent avec les films mystère de Malick. Projet plus concret, Exodus, le nouveau Ridley Scott, qui a même une date de sortie, le 10 décembre 2014. Le film racontera l’histoire de Moïse, que Bale incarnera, aux côtés de Joel Edgerton, John Turturro, Sigourney Weaver, Ben Kingsley et Aaron Paul (le Jesse Pinkman de Breaking Bad).

Mais pour le moment, intéressons-nous aux deux films les plus proches de nous sur le calendrier.

Out of the Furnace (littéralement Hors du Four) est le nouveau film du réalisateur de Crazy Heart, Scott Cooper, qui valut un oscar à Jeff Bridges et reçut celui de la meilleure chanson. Dans une ville appauvrie de la « Rust Belt » (ceinture du nord-est américain où l’industrie s’est effondrée), Rodney (Casey Affleck) est un ancien soldat qui se fait de l’argent dans des combats de boxe clandestins. Mais il se frotte un jour à la bande de Curtis (Woody Harrelson) et disparait. C’est là qu’entre en scène Russell, son frère (Christian Bale) qui va tout faire pour le retrouver. Le casting se complète de Forest Whitaker, Zoe Saldana, Willem Dafoe et Sam Shepard. Au vu des trailers, Scott Cooper à l’air de nous proposer un film assez âpre et violent, sur fond de crise économique, qui inspire forcément bon nombre de films noirs ces derniers temps (les très bons Killing Them Softly; Killer Joe…). Le film est prévu en novembre aux Etats-Unis, et le 26 février 2014 chez nous. Vu le casting et le sujet, moi, j’attends ça avec impatience !

Sortant un peu plus tard aux Etats-Unis (25 décembre) mais plus tôt chez nous (15 janvier 2014), American Hustle, de David O. Russel (Les Rois du Désert ou encore Fighter avec Christian Bale), raconte l’histoire de deux escrocs (Christian Bale, qui a encore joué avec son poids et Amy Adams) qui travaillent avec un agent du FBI (Bradley Cooper) pour infiltrer la Mafia du New Jersey dans le but de confondre des politiciens corrompus, l’un d’eux étant interprété par Jeremy Renner. L’histoire s’inspire de l’affaire Abscam, dans les années 70. Comme on peut le voir dans le premier trailer, le ton du film ne sera pas forcément très sérieux, ce qu’a confirmé Jeremy Renner.

Daniel Radcliffe sur Harry Potter : Pourquoi il voulait vraiment le role

Dans un entretien avec un journaliste réalisé pour la radio d’Entertainment Weekly, SirusXM, Daniel Radcliffe a révélé qu’il n’était pas à la base un grand fan des bouquins, et a avoué la véritable raison de son enthousiasme pour le rôle, à l’époque :

Je ne voulais vraiment pas aller à l’école. C’était la principale raison. Je n’aimais vraiment pas l’école et j’adorais être sur un plateau de tournage.

 

Car rappelons qu’avant d’être engagé pour incarner le personnage de JK Rowling, le tout jeune Daniel Radcliffe a campé David Copperfield dans un téléfilm du même nom, adaptation du roman de Dickens, en 1999, et est ensuite apparu dans Le Tailleur de Panama aux côtés de Pierce Brosnan, en 2001, année de sortie de Harry Potter à l’école des sorcier également.

Depuis le dernier Harry Potter, on peut voir Daniel Radcliffe aux côtés de Jon Hamm (Mad Men) dans une série télé diffusée sur la chaîne anglaise Sky Arts : A Young Doctor’s Notebook, adaptée d’une série de nouvelles d’un écrivain russe, Mikhail Bulgakov. Radcliffe y joue le Docteur Vladimir Bomgard jeune, qui fait ses premiers pas avec ses patients tandis que Jon Hamm joue le même personnage version adulte. L’originalité de la série réside dans le fait que ces deux versions du même personnage se côtoient à l’écran, la version adulte conseillant au fur et à mesure sa jeune version, sans toutefois pouvoir l’empêcher de finir drogué à la morphine. La première saison comporte 4 épisodes de 25 minutes et la seconde saison devrait être diffusée en 2014. Voici d’ailleurs la bande annonce :

 

On pourra aussi le retrouver au cinéma dans le film Kill Your Darlings qui n’a pas encore de date de sortie en France, dans lequel il incarne Allen Ginsberg, poète américain membre fondateur de la Beat Generation. Le film se base sur les relations qui unissaient Ginsberg, Jack Kerouac et Lucien Carr, qui fut condamné pour avoir assassiné son amant David Kammerer. On retrouve dans le film Dans DeHaan (Chronicle, The Place Beyond The Pine) dans le rôle de Carr ou encore Michael C. Hall (Six Feet Under, Dexter) dans celui de David Kammerer. Le film a été projeté et sélectionné dans les festivals de Sundance, Venise et Toronto.

 

Trailer : The Girl

Voici un trailer pour le téléfilm HBO The Girl, réalisé par Julian Jarrold (Becoming Jane) avec Toby Jones (Harry Potter et la chambre des secrets, La Taupe) dans le rôle d’Alfred Hitchcock et Sienna Miller dans le rôle de Tippi Hedren, star du film Les Oiseaux.
Le téléfilm sera diffusé le 20 octobre et s’attachera à reconstituer les rapports difficiles entre le maître du suspense et son actrice pendant le tournage du film Les Oiseaux
En attendant le biopic prévu en février 2013 avec Anthony Hopkins dans le rôle du réalisateur.

The Last Stand, Schwarzie, Trailer !

Après l’affiche, voici ci-dessus le premier trailer pour le nouveau film de Kim Jee-Woon (I Saw The Devil) avec Arnold Schwarzenegger qui retrouver enfin un rôle principal.
Autant dire que ça s’annonce assez mouvementé, de l’action, des explosions, des poursuites et des mitraillages, et un Scwharzie qui se sent « old ».
On retrouve ici un style plutôt western urbain, et qui lorgne du côté de l’action débridé de Le Bon La Brute et Le Cinglé plutôt que du noir et dérangeant I Saw The Devil du même réalisateur.
Mais ça s’annonce assez excitant !

Un trailer pour la traque de Ben Laden

Voici enfin un aperçu du nouveau film de Kathryn Bigelow, première femme à avoir reçu l’oscar du meilleur réalisateur avec son film, Démineurs, mais qui a aussi réalisé Point Break Extrême Limite (dont le scénario fut honteusement pompé par les scénaristes du premier Fast and Furious).
Son nouveau film, Zero Dark Thirty, nous raconte la traque d’Oussama Ben Laden par une unité des forces spéciales US.
Voici le premier trailer :

The Dark Knight Returns… Again

20120804-073414.jpg

Après Batman Year One, disponible en Blu Ray et DVD et ressorti en France chez Urban Comics, c’est un autre comic de Frank Miller qui a droit à une adaptation animée, le très célèbre The Dark Knight Returns.

Contrairement à Year One qui racontait les débuts de Bruce Wayne en Batman, TDKR (à ne pas confondre avec The Dark Knight Rises), nous présente un Bruce Wayne plus vieux, qui a raccroché son costume depuis 10 ans. Mais le crime et la corruption à Gotham City prenant des proportions épiques réveillent chez Bruce le souvenir de la mort de ses parents et, tiraillé par son désir de vengeance, Batman reprend du service pour venir à bout du gang des Mutants…

Dans la BD, Miller nous offre une vision très noire du super héros et du monde qui l’entoure, à peine contrebalancée par un Robin féminin.
Dans cette époque là, les États-Unis sont en conflit avec l’URSS; les super-héros ont tous raccroché, les États Unis ne tolérant plus l’existence d’un contre-pouvoir sur leur sol, sauf Superman qui s’est mis au service de l’état.
Et la menace nucléaire pèse, encore.

Plébiscité par tous les fans du Chevalier Noir, cet exceptionnel roman graphique se voit donc adapté en film d’animation, en 2 parties.
Produit par Bruce Timm et Alan Burnett, déjà derrière l’excellente série animée Batman, The Animated Serie, le casting vocal se compose, entre autres, de Peter Weller (Robocop) dans le rôle titre ou encore de Wade Williams (Prison Break) dans celui de Double Face.
La première partie sortira en Blu Ray en septembre aux Etats Unis (pas encore de date française) et la seconde, début 2013.

20120804-080040.jpg

Cloud Atlas

20120802-135209.jpg
Cloud Atlas, le mystérieux nouveau film des frères (ou plutôt frère et sœur) Wachowski et de Tom Tykwer (Le Parfum, L’Enquête, Cours Lola Cours) s’est dévoilé il y a quelques jours par un trailer exceptionnellement long, presque 6 minutes !
On savait déjà qu’il s’agissait en fait d’une adaptation d’un roman de David Mitchell publié en 2004, réputé « inadaptable ».
Bon, on commence à être habitué aux adaptations de romans réputés inadaptables, surtout depuis la réussite de Peter Jackson avec Lord of the Rings.
Mais quand on lit le pitch de ce film là, on mesure l’ampleur du projet et ça a l’air quand même assez casse-gueule, jugez plutôt :

Tout est connecté : Un journal de bord d’un voyage à travers le Pacifique en 1849; des lettres d’un compositeur à son ami; un suspense sur un meurtre dans une centrale nucléaire; une farce sur un éditeur dans une maison de retraite; un clone rebelle dans une Corée futuriste; et le conte d’une tribu vivant dans un Hawaii post-apocalyptique, loin dans le futur…

Ambitieux, n’est-ce pas ? Et à la vision de ce trailer, l’équipe à l’air de s’être donné les moyens de leurs ambitions. Les images sont somptueuses, et on sent une certaine connexion entre toutes ces histoires, où passé présent et futur s’inter-connectent entre eux.
Ceci étant dit, je préfère garder une certaine méfiance vis à vis de ce projet là, j’ai toujours en mémoire Matrix 2 et 3, qui à force de surenchère visuelle oubliaient totalement le fond pourtant si bien construit du premier.
À voir donc et attendons la sortie du film, le 26 octobre aux États-Unis, pour juger, dans les salles obscures évidemment…

Killing Them Softly

Présenté à Cannes cette année, où il avait fait plutôt bonne impression, ce polar réalisé par Andrew Dominik (The Assassination of Jesse James by the Coward Robert Ford) emmené par Brad Pitt, James Gandolfini (Les Sopranos) ou encore Ray Liotta (Les Affranchis) et Richard Jenkins se dévoile un peu dans ce trailer.

Le pitch ?
Lorsqu’une partie de poker illégale est braquée, c’est tout le monde des bas-fonds de la pègre qui est menacé. Les caïds de la Mafia font appel à Jackie Cogan pour trouver les coupables. Mais entre des commanditaires indécis, des escrocs à la petite semaine, des assassins fatigués et ceux qui ont fomenté le coup, Cogan va avoir du mal à garder le contrôle d’une situation qui dégénère…

Rendez-vous dans les salles obscures à partir du 14 novembre.